Archives pour la catégorie Europe


Santorin

Sur la muraille de Chine

Marcher : 10 km (aller)
Manger : à Oia



Les lecteurs assidus de marchermanger connaissent l’appétence assumée de l’auteur pour les thèmes mer, volcan et île, et de fait leur surreprésentation statistique dans la production de ce dernier. Le présent post ne fera qu’accentuer ce biais, sorry guys!

Car vous savez tous que Santorin est une île méditerranéenne volcanique.

P1050551

Où des ânes mélancoliques triment dur, sous l’ œil indifférent  de chats faméliques (on est sur une île cycladique). Véhicule privilégié du touriste occidental depuis Stevenson, voire même avant (comment imaginer le Grand Tour sans équidés ?), l’âne santorinois ne porte pas loin mais haut : du niveau de la mer à Firá (altitude : +588 marches). Un téléphérique construit en 1982 (voir ici un article de fond sur le sujet, à quoi bon continuer à décrire le monde alors que tout est déjà documenté ?) supplée au caractère peu fiable de l’espèce asservie (ici un témoignage de la misère existentiel des ânes de Santorin, décidément ce post ne sera que redite) et permet d’augmenter le débit montant de l’espèce dominante.

P1050552

Après l’ascension, la crête des falaises de Santorin offre un spectacle singulier. Le touriste cinéphile pensera à un processus de colonisation d’une créature exogène, ce que les données statistiques confirment (253,4 lits/km2, soit le record des Cyclades et un score astronomique au regard des performances françaises, lesquelles ne sont pas graduées au-delà de 100).

P1050558

Certains lits étant également équipés de spa, piscine ou terrasse meublée, voire même d’une chapelle orthodoxe, témoignant d’une stratégie commerciale tout à la fois agressive et originale, que les loueurs Airbnb de la Riviera auront du mal à égaler.

Les investissements consentis par ces munificents entrepreneurs indigènes attirent bien évidemment le chaland, parfois de fort loin. Il n’est donc pas rare de croiser d’honorables visiteurs asiates, dont certains auront bravé les recommandations de leur tour-operator (ne pas sortir de Firá car le meltem a tôt fait d’emporter les poids légers) pour baguenauder sur les sentiers côtiers en tongs et iPhone.

P1050564

Comment expliquer l’enthousiasme frénétique du tourisme international pour une si petite île ? Parmi les 227 îles grecques habitées ? Les triviaux rouages du marché de l’offre (grecque) et de la demande (chinoise), une pincée de marketing et voilà : 10 000 personnes débarquent chaque jour sur ce vieux volcan pacifique et le rendent infréquentable. Que faire contre un tel succès ? Les autorités promettent d’agir mais le marcheur changera d’île.

Mais reprenons la randonnée et disons un mot du chat cycladique. Tout autant mitraillé que son cousin l’âne, assez peu nourri lui aussi, il ne se plaint jamais, n’ayant pas à endosser la gestion du flux mondialisé des gros culs.

P1050560

Ici et là, on pourra croiser le résultat des efforts de scénarisation des professionnels de l’office du tourisme ou d’amateurs créatifs. Nul allusion au drame des réfugiés, juste une habile récup d’outils obsolètes, la pêche ayant cessé de nourrir le pêcheur local (lequel a suivi depuis un Fongecif pour se muer en pisciniste). Et de toute façon, il n’y a plus de poisson !

P1050562

A mi-chemin, on appréciera à sa juste mesure la vue sur la renommée caldeira de « l’île très belle », avant d’aborder la descente vers Oia, ancien village de pêcheurs et d’armateurs, aujourd’hui deuxième Plus Beau Village de Santorin.

P1050571

Ici encore, le génie urbain cycladique déploie sa maestria en un labyrinthe immaculé de chambres avec spa, édifié par une armée de maçons et peintres roumains.

P1050577

Les marcheurs encore vigoureux se lanceront dans les escaliers menant au port, où ils croiseront d’autres bêtes de somme chargés d’autres voyageurs du monde.

P1050589

oiaDans les restaurants du port, on applaudira les flambeurs asiates s’adjugeant de petits poissons avec de gros billets. Les impécunieux se régaleront de salades grecques et de moules au fenouil sauvage.

Le retour se fera en bus ou à pied, selon l’humeur.  L’option pédestre autorisera la visite d’un cimetière où un aéropage de chanceux défunts logés dans des cabines-maussolés vue mer partageront avec le marcheur leur silencieuse conversation.

P1050629

La journée dans le parc Disney-Santorin gagnera à être couronnée d’une visite au musée préhistorique de Firá, où sont exposées les fresques du site d’Akrotiri. Jeune pêcheur, singes bleus, enfants boxant et prêtresse aux seins nus laveront vos yeux des artefacts de la modernité croisés sur les sentiers de pierre-ponce. Et justifieront à eux seuls le lourd bilan carbone de votre vol international.

L’amusante croisière de la vie pourra alors reprendre son cours.

P1050729

Albufera, Valence

Al-buhayra, la petite mer

Pédaler : 40 km (aller-retour)
Manger : un arroz a banda à El Palmar



Une excursion au parc d’Albufera pour pédaler dans les traces du maréchal d’empire Louis-Gabriel Suchet, duc éponyme, se perdre dans une lagune arabo-andalouse, étudier l’étymologie de calabaza, calebasse, carabassa (catalan), cabaza (portugais), caravazza (sicilien), kerbah, pluriel kerâbat (arabe), espèce endémique dans les jardins ouvriers d’El Saler et d’emploi varié, franchir rizières et canaux, mitrailler canards et hérons, engloutir un arròs a banda avec son pot d’aïoli à El Palmar, réfléchir au concept de médiance durant la digestion, ramener une anguille pour le dîner.

Pour ne pas se perdre, rien ne vaut une bonne carte :

Hutong, Bordeaux

Singapour sur Garonne

Lassé du phở et des ramen ? Hutong vous tend les bras. Sa carte d’obédience singapourienne offre le syncrétisme le plus large qui soit, de la Chine à la Malaisie en passant par l’Inde,  le tout en micro-portions pousse-groumandise. Après la farandole des ravioli, brochettes et curry, ne pas bannir les desserts, qui font mieux que se défendre. Service amicale, terrasse ombragée sur la place, les étudiants de la Victoire ont bien de la chance…

IMG_20160408_123347

♥♥ / €
Hutong
1, place du Général-Sarrail
Bordeaux
hutongstreetfood.weebly.com

Mugaritz, San Sebastian

Andoni Luis Aduriz, le génie des alpages

 

P1000254

Pommes de terre en croute de kaolin, crevettes frites

FARCIS DE RAVIOLI D´ARAIGNÉE DE MER ET AMANDES FRAÎCHES, sur un consommé translucide de feuilles et pousses citriques.

En forme de petites mozzarellas : GNOCCHI ONCTUEUX DE FROMAGE IDIAZÁBAL TREMPÉS DANS UN BOUILLON DE SALAISONS DE PORC IBÉRIQUE. Contrastes de légumes.

En guise de pâtes, amarante cuite au bouillon de sardines garni DE QUEUES DE PETITES LANGOUSTINES et de feuilles tendres du potager.

TRANCHE DE THON sur un bouillon de ceréales et poissons bleus. Feuilles de brassica.

COCHON DE LAIT IBÉRIQUE RÔTI dans son jus, sur lit de graines de quinoa et feuilles fermentées.

SÉLECTION DE FROMAGES D’Euskal herria, de toutes sortes : de brebis, vache ou chèvre; d’abbaye, de monastère, fermier; de montagne ou de pré; petites pièces artisanales.

PAIN PERDU trempé dans du jaune d’Œuf et caramélisé, crème glacée élaborée avec du lait de feuilles de figues.

sphere

SPHERE GLACEE AU CHOCOLAT BLANC sur nougatine brisée aux fruits secs. Distillé de cacao.

Juin 2008

♥♥♥ / €€€
Aldura Aldea, 20
20100 Errenteria
http://www.mugaritzak.com

Oia, Santorin

Un village picturesque

La visite d’un des plus beaux villages du monde est toujours une expérience éprouvante. Mais comment l’éviter ? Passant dans le coin, il faut en passer par là.

Oia dynamite cette catégorie. Exponentialise l’expérience.  Traversant Oia, on trouvera des studettes ripolinées de frais, du patrimoine bâti à terre, des piscines-garages, une armée de peintres en blanc, des nuées de perches à selfie, beaucoup de monde, quelques ânes pensifs.

Pour se remettre, prendre un verre dans la cour-jardin de Vineyart, ils ont de bonnes bouteilles de Santorin et sont gentils comme tout.

Salt & Pepper, Fira

Cycladic slow food

A 320 m du McDo, à 53 marches des abattoirs à touristes avec vue mer, Salt & Pepper et sa patronne dressent haut l’étendard de la rébellion. Ici, la terrasse donne sur la rue centrale et son défilé de quads et scooters à échappement libre. Le service est débordé. Mais une généreuse cuisine maison fait oublier les avanies du tourisme mondialisé : beignets de tomates, moules au grill, sauté de porc, que du frais,  bien tourné.

P1050688

La patronne voit défiler le monde entier. Faites-la parler, vous ne serez pas déçu.

♥♥ / €
Fira, Santorin

The Stirling Heads

Têtes de bois

Si l’architecture militaire écossaise ne vous passionne pas outre mesure, les portraits en médaillon du château royal de Stirling sont plus qu’un dérivatif . Sculptés au XVIe siècle, perdus, retrouvés, restaurés, ils incarnent divinités, rois, reines et roturiers en une époustouflante galerie de visages.

La reconstitution in situ du plafond d’origine met en scène des copies peintes, restituées d’après les restes de pigment décelés sur les originaux. On notera une différence sensible de talent entre les sculpteurs du règne de Jacques V et notre contemporain. Ou bien est-ce un effet de la colorisation ?

New ones
Old stuff

En L3C3, les physionomistes auront reconnu Madeleine de Valois, fille de François 1er. De santé fragile, l’humide climat écossais l’emporta en trois mois.

A peine elle sautoit en terre du navire
Pour toucher son Ecosse & saluer le bord,
Quand en lieu d’un Royaume elle y trouva la Mort.
Ny larmes du mary ny beauté ny jeunesse,

Ny voeu ny oraison ne flechist la rudesse
De la Mort qu’on dit fille à bon droict de la Nuict,
Que ceste belle Royne avant que porter fruict,
Ne mourust en sa fleur : le poumon qui est hoste
De l’air qu’on va souflant, luy tenoit à la coste.

Epitaphes de divers sujets, Pierre de Ronsard

Lochleven Shellfish

Oysters from the loch

Où trouver des huîtres élevées au pied d’une montagne ? En Ecosse. Au bord du Loch Leven. Chez Loch Leven Shellfish.

Toute la famille des crustacés y séjourne également : crabes, homards, langoustines. Et leurs amis les poissons. A rencontrer sur la terrasse, au pied du loch. Penser à prendre un chocolate cookie en take away, histoire de se regaillardir en haut du Ben Nevis.

Autre adresse sympathique, Loch Fyne Oysters.

Pour en savoir plus sur l’ostréiculture locale et ses dangers.

♥♥ / €€

Loch Leven, Glencoe
http://www.lochlevenseafoodcafe.co.uk